Accueil > Présentation > Doctorants > Doctorants actuels > PAUGAM Lena > PAUGAM Lena

PAUGAM Lena

Doctorante à l’ENS

Laboratoire : ED 540

Sujet de thèse : "DRAMATURGIES DE LA SIDERATION, la scène au point mort d’un désir brûlant"

Directeurs : Jean Loup Rivière / Thierry Thieu Niang

Année de 1ère inscription : 2012

Bibliographie :

Metteur en scène et comédienne, Lena Paugam dirige la compagnie Lyncéus-théâtre depuis sa création en 2012.
Avant d’intégrer le Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, elle a débuté sa formation dans les Côtes d’Armor sous la direction de Jeanne François, puis à Paris, en Hypokhâgne et Khâgne, avec Philippe Duclos et Yves Steinmetz et, enfin, au Conservatoire du XVe dans la classe de Liza Viet.
Elle a, par ailleurs, obtenu une licence de Philosophie en 2007 et, en 2009, un Master 2 en Etudes Théâtrales qui lui a permis de porter son attention rigoureuse sur les dramaturgies contemporaines.
Elle s’est dirigée vers la mise en scène après avoir assisté Julie Brochen au théâtre de l’Aquarium. A partir de 2007, elle a monté plusieurs pièces avec la Compagnie des Rêv’erbères : Shéhérazade de Jules Supervielle, A tous ceux qui de Noëlle Renaude, Un café pour deux de Régis De Martrin.
En tant que comédienne, elle a travaillé avec Raphaëlle Dubois pour le spectacle Neruda et avec Grégoire Strecker pour Intérieur de Maurice Maeterlinck.
Au CNSAD, elle a également mis en scène Une Belle Journée de Noëlle Renaude et travaillé sous la direction de Jean Damien Barbin, Caroline Marcadé, Yvo Mentens, Sylvain Lewitte et Denis Podalydès.
Depuis novembre 2012, elle participe au programme de recherche SACRe en tant que doctorante.

Dans le cadre de son doctorat et avec la cie Lyncéus-Théâtre, elle a mis en scène :
Simon Tête d’Or – Première Partie – de Paul Claudel, puis, en 2013-2014, Et dans le regard, la tristesse d’un paysage de nuit., d’après Les Yeux bleus cheveux noirs de Marguerite Duras, Solo de Samuel Beckett et Détails de Lars Norèn.
Ses mises en scène en 2015 sont consacrées à la jeunesse : elle monte notamment Le 20 Novembre de Lars Norén en immersion dans un lycée de Saint-Brieuc et Laisse la jeunesse Tranquille de Côme de Bellescize, pièce écrite à partir d’entretiens avec des jeunes de 18 à 25 ans.
En tant que comédienne, en 2014, elle travaillé avec Linda Duskova dans Das ist die Galerie d’après Paysage sous surveillance d’Heiner Muller et a interprété l’un des rôles principaux de L’Ombre des Femmes, un long métrage de Philippe Garrel.

www.lynceustheatre.com

Présentation