Accueil > Formation > Formations proposées par les unités de recherche > Pays germaniques

Pays germaniques

Ce séminaire s’efforce de suivre l’évolution des recherches sur les 
transferts culturels, notamment mais pas exclusivement ceux qui impliquent
 l’espace germanophone. Les séances sont bimensuelles et ont lieu aux semestres 1 et 2 (13 séances sur l’année). Elles sont ouvertes aux étudiants de tout niveau, ainsi qu’aux chercheurs et enseignants-chercheurs intéressés. La fréquentation assidue du séminaire valide 3 ECTS du Département d’histoire de l’ENS.

Le fil directeur est la question des vecteurs qui expliquent et favorisent tout déplacement d’un contenu intellectuel dans l’espace ou dans le temps et des resémantisations qui accompagnent nécessairement ces déplacements. Les thèmes abordés sont délibérément variés, de manière à favoriser les contacts entre disciplines et les discussions méthodologiques. L’histoire et l’épistémologie des sciences humaines constituera toutefois un axe fédérateur : sera ainsi abordée dans une perspective transnationale l’histoire des sciences de l’Antiquité, de la romanistique, de l’histoire de l’art, de
 l’africanisme, de l’anthropologie préhistorique, de l’orientalisme
 ou encore des études yiddish. Les aspects politiques (construction des identités nationales) et institutionnels (histoire des musées, des chaires…) viendront étayer l’histoire intellectuelle.

Dans une tentative de préciser les contours et d’élaborer les outils conceptuels d’une historiographie culturelle transnationale, les transferts culturels depuis et vers l’aire germanophone seront notamment envisagés en lien avec l’Italie, l’Amérique latine, la Grèce, la France, l’Afrique ou encore l’Inde.

Contacts
Michel Espagne : michel.espagne@ens.fr,
Pascale Rabault-Feuerhahn :
pascale.rabault@ens.fr